cap boulanger candidat libre

Discussion libre sur tout ce qui approche de près ou de loin le pain
moldu du pain
Messages : 8
Enregistré le : 01 janv. 2019, 14:13

cap boulanger candidat libre

Message par moldu du pain » 07 févr. 2019, 15:06

Bonjour à tous,
je ne sais pas si je poste le sujet dans le bon domaine (excusez moi si c'est une erreur ;) ). Je souhaiterais avoir des retours sur les personnes ayant passé le cap boulanger en candidat libre. Comment vous êtes vous préparés? Avez vous acheté des livres, si oui lesquels? Et puis qu'est ce que cela vous apporté d'avoir ce diplôme? Travaillez vous en boulangerie maintenant, ouverture d'une boulangerie... Bref racontez moi votre nouvelle vie :).
Merci à tous

Avatar du membre
Vic
Poolish
Messages : 195
Enregistré le : 24 janv. 2018, 09:52

Re: cap boulanger candidat libre

Message par Vic » 08 févr. 2019, 09:06

Bonjour,

J'ai passé mon CAP en candidat libre en juin.
Je me suis formé à la technique dans les livres du CAP
Pour la partie pratique, j'ai passé 2x2J et 1J dans le labo d'un moulin chez qui je vais prendre mes farines.
Tout le reste de la pratique c'est à la maison avec un four ménager et un KitchenAid.

Le plus dur à l'examen, c’est de respecter les cadences et de ne pas avoir l'habitude de travailler avec des farines additivées. (j'avais prévu 1h30 d’apprêt pour mes baguettes, j'avais un peu trop serré les couches, en 45min elles passaient au dessus et se faisaient des câlins entre elles...)
Quand on est dans le jus, il fut aussi faire très attention à la commande de l'examen, il y avait des baguettes épi à faire et forcement, j'enfourne après avoir essayé de rattraper mes baguettes et là je me dis : "Merde les baguettes epi"... elles sont sorties juste baguette. En plus dans mon centre d'examen, ils étaient durs et le correcteur m'a dit que la commande n'étaient pas respecté : 0/10 pour cette partie...

Si tu peux aller voir le centre d'examen c'est bien.

Maintenant, ma boulangerie est en construction pour ouvrir vers mai.
“Qui ne pétrit, bon pain ne mange." Jean Antoine de Baif
Instagram : les photos de pain

Fredooo
Dans le pétrin
Messages : 53
Enregistré le : 03 févr. 2019, 14:46

Re: cap boulanger candidat libre

Message par Fredooo » 08 févr. 2019, 11:36

Mieux qu'un Cap il semble,
Si on trouve un financement, je trouve top. Super formation à coup sûr.
https://ecoleinternationaledeboulangerie.fr/index.php

Envoyé de mon ONEPLUS A5010 en utilisant Tapatalk


Avatar du membre
Vic
Poolish
Messages : 195
Enregistré le : 24 janv. 2018, 09:52

Re: cap boulanger candidat libre

Message par Vic » 08 févr. 2019, 15:14

Il faut vraiment avoir un financement. C'est très cher et "mieux" oui, si on veut faire du pain bio au levain. Si on regarde un peu les différentes boutiques des anciens élèves, cela se ressemble beaucoup.

Si Moldu veut faire en candidat libre c'est surement qu'il n'a pas de financement ou pas le temps. Sinon effectivement, on peut lui conseiller l'EIDB si il sait ensuite faire ses propres choix.
“Qui ne pétrit, bon pain ne mange." Jean Antoine de Baif
Instagram : les photos de pain

Fredooo
Dans le pétrin
Messages : 53
Enregistré le : 03 févr. 2019, 14:46

Re: cap boulanger candidat libre

Message par Fredooo » 08 févr. 2019, 20:05

J'ai rien dit... Passons. Aurevoir.

(https://ecoleinternationaledeboulangeri ... charge.php)




Avatar du membre
Lau
Explosif
Messages : 2101
Enregistré le : 08 mars 2016, 08:34
Localisation : Rochefort
Contact :

Re: cap boulanger candidat libre

Message par Lau » 08 févr. 2019, 21:06

Avant d'avoir le financement il faut avoir un projet solide, le lien indique que l'école accepte tel et tel financement, mais sans projet que dalle.

Me concernant j'ai obtenu mon cap en juin 2017, ouverture de la boulangerie en novembre 2017. Il ne m'a servi à rien techniquement parlant, mais est essentiel si on veut ouvrir une boulangerie. Aujourd'hui j'ai 3 employées, et ça tourne à fond, blés anciens et levain naturel. Ca a ete compliqué d'obtenir un financement pour le projet surtout en,reconversion !
Tu as quel type de projet derrière ?

nico
Poolish
Messages : 154
Enregistré le : 23 mai 2018, 15:38

Re: cap boulanger candidat libre

Message par nico » 12 févr. 2019, 10:50

Comme dit Lau, le projet, c'est essentiel.
Comme dit Vic, la difficulté est de répondre aux cadences d'une production d'examen.
En alternative aux écoles classiques ou à l'EIDB qui coûte un bras voir plus (environ 16K€), il y a les écoles par correspondance.
Par exemple, L'école des pros, qui propose une préparation sur 3 ans maxi pour 1,6K€. L'intérêt, outre le cursus classique du CAP, est la mise en place de convention de stages chez un boulanger, ce qui te prépare aux cadences infernales de l'examen (entre autre). Mais il faut pouvoir dégager du temps sur une vie active.
Sans projet réel et structuré, pas grand interêt à passer un CAP.
En plus de tout ça, il faut une grosse grosse grosse motivation et des contraintes familiales qui suivent.
Je suis très admiratif de ceux d'entre nous qui ont eu la force et le courage de mener à bien leur projet.

moldu du pain
Messages : 8
Enregistré le : 01 janv. 2019, 14:13

Re: cap boulanger candidat libre

Message par moldu du pain » 12 févr. 2019, 14:01

Merci pour vos réponses, pas de projet en vue pour le moment... juste quelques renseignements parce que j'aime bien. Après on ne connait pas l'avenir ;) et c'est intéressant par exemple une vie comme Lau.

Avatar du membre
Lau
Explosif
Messages : 2101
Enregistré le : 08 mars 2016, 08:34
Localisation : Rochefort
Contact :

Re: cap boulanger candidat libre

Message par Lau » 12 févr. 2019, 20:51

moldu du pain a écrit :
12 févr. 2019, 14:01
et c'est intéressant par exemple une vie comme Lau.
Bon, c'est le moment de mettre en lumière la vie, la vraie vie de boulanger.

Cela fait maintenant presque un an et demi que je suis dans la danse, du jour au lendemain et ans expérience en ayant tout appris à la maison et via des échanges avec des copains (Régis, Thierry Delabre) et un peu avec des boulangers tels que Yves Le Signor près de Brest. Du jour au lendemain, bam, au turbin, sans avoir jamais passé plus de 2j dans un fournil mais plutot 15 ans dans un bureau à faire de l'informatique.

Vie de rêve? Voici le tableau des point positifs, et les négatifs :
  • Les points négatifs
    - se lever au milieu de la nuit tous les jours, 6j/7 entre 2h45 et 3h30 suivant les jours : ca vous fait rêver? Pas moi. Ce n'est pas un rythme humain, et on ne prend pas le rythme, c'est de la connerie ça et c'est hyper raide. Qu'on ne me sorte pas l'histoire des mecs qui font ça depuis 30 ans, en disant que c'est normal. NON, ce n'est pas normal. J'ai eu une vie pro avant, et je sais que l'on peut travailler sans être au bout du rouleau tous les jours, comme c'est le cas en boulangerie.
    - la fatigue : 8 mois seul en production, les quantités qui augmentent, la perte de poids (je fais 1m85, poids normal on dira 75kg, suis descendu à 67), pas le temps de manger, très peu de sommeil, et du coup ben on craque, on disjoncte, on veut tout lacher. Imaginez ces journées type : debout à 3h30, retour à la maison à 22h, direct au lit, re-debout. Ca vous fait rêver? Pas moi. Mais quand on se lance, il faut se jeter à l'eau et pour embaucher quelqu'un il faut une treso qui tienne la route, et stabiliser les ventes, et donc etre regulier sur la production, et fideliser la clientele, en gros etre bon dans un secteur ou il y a plein de monde, mais heuresement très très peu de niches comme la mienne (je rappelle : quasi tout en blés anciens et levain naturel sans levure dans les pains)
    - ne pas se payer : ben oui, la treso, et quelle que soit la boite c'est pareil, Régis avec sa brasserie vous dira exactement la même chose. Comment faire? Ne pas etre seul, etre bien entouré, avoir u soutien INDEFECTIBLE. Si jamais le couple est un peu gazeux, ne pas y aller car ça va plonger et vous vous retrouverez seuls.
    - vie sociale : quand on arrive à embaucher, c'est pas pour autant qu'on fait des grasses mat', donc dodo tôt, et sieste l'aprem. Super, une sieste qui te plombe un bout de la journée, comme si t'avais pas deja passé assez de temps en dehors du cercle social. Still dreaming about my life?
  • Allez les points positifs :
    - autonomie : j'ai choisi le mode direct producteur, pas de moulin qui m'impose quoi que ce soit : la LIBERTE de faire ce que je veux. C'est top ça :)
    - les retours clients : je suis encore une fois sur une niche, et ça marche. Pas un avis en dessous de 5 sur Google Business ni Facebook, le bouche à oreille fonctionne bien, plus 50% de clients dès la re-ouverture en septembre, des clients qui font 15-20-30 km pour venir à a boulangerie. C'est grâce à eux que je suis motivé, c'est extra.
    - proposer une gamme différente aux pains sans gluten pour les personnes ayant des problèmes de digestion : certains clients n'avaient plus mangé de pain depuis 20 ans!!!! Quel plaisir de leur expliquer la gamme, de parler du pain, de la manière dont il a été fait, et les bienfaits garantis. Priceless :)
    - Une équipe en or m'entoure : ça c'est doublement priceless, sans elleS à ce jour je ne fais rien, elles sont avec moi pleinement et pas seulement comme des employées, mais actives dans l'entreprise.
Donc les points essentiels avant de vous lancer : passez au moins 4 mois dans une boulangerie identique à celle que vous voulez monter, et ensuite vous aviserez. Car croyez-moi, on entend que c'est un métier très difficile, je vous confirme c'est extremement difficile. Combien de fois je sens que mon corps tremble, qu'il vacille, que l'énergie n'est plus là? Cela s'appelle aller au bout de soi, titiller les limites. On en apprend, mais c'est pas franchement le pied de passer par là. J'ai eu des moments vraiment très bas, je vous rassure je suis maintenant bien remonté mais il y a des jour ou la fatigue est quand même bien présente.

Avatar du membre
Jean-Marc
Explosif
Messages : 2290
Enregistré le : 03 juin 2016, 14:38
Localisation : Gard

Re: cap boulanger candidat libre

Message par Jean-Marc » 12 févr. 2019, 22:33

Eh ben Lau! :o J’imaginais bien que ce n’était pas une partie de plaisir mais quand même pas à ce point.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités