Le bêtisier

Discussion libre sur tout ce qui approche de près ou de loin le pain
Jean-Marc
Tout Point
Messages : 789
Enregistré le : 03 juin 2016, 14:38
Localisation : Gard

Le bêtisier

Message par Jean-Marc » 11 oct. 2017, 09:46

Bonjour,
il serait étonnant qu'à force de pétrissages, façonnages, enfournements et autres manipulations il ne vous soit pas arrivé quelques mésaventures.
Si ça vous dit vous pouvez en faire part ici, soit pour éviter aux collègues les mêmes déboires soit tout simplement pour le plaisir de sourire ensemble.
Je ne sais pas pourquoi mais je pense qu'il y a du potentiel... 8-)

Jean-Marc
Tout Point
Messages : 789
Enregistré le : 03 juin 2016, 14:38
Localisation : Gard

Re: Le bêtisier

Message par Jean-Marc » 11 oct. 2017, 10:14

L'ENFOURNEMENT:

Au début de mes expériences boulangères, encouragé par un essai précédent bien réussi je me suis replongé dans la confection d'une grosse miche au levain-levure qui m'avait rendu célèbre, heu... donné entière satisfaction quelques semaines plus tôt.

L'essai précédent était très satisfaisant, un pain bien gonflé, alvéolé, croustillant, bref il me tardait de reproduire ce résultat.
Je profite d'un peu de temps libre pour pétrir amoureusement la pâte et la laisser tranquillement lever dans une pièce douillettement chauffée.
Après le pointage je mets en forme une belle et grosse future miche qui va encore lever bien au chaud sur une plaque métallique et
sous son petit torchon à carreaux.

Driiiiiiiinnnnngggggggg. L'heure de la cuisson est venue !
Le four est très chaud, la pâte bien gonflée sur sa plaque est prête à affronter cette grosse chaleur.

Avec mon doigté et ma dextérité légendaires, afin de ne pas me brûler j’enfile les gants de protection, j'ouvre en grand la porte du four
et tenant fermement la plaque devant moi j'avance d'un pas très vif pour enfourner rapidement sur sa plaque cette future miche
que j'aime déjà d'amour 😍
Ce que j'avais oublié, bourricot que je suis, c'est que j'avais déjà en moi et depuis la naissance des moufles intégrées et deux mains gauches!

Que s'est-il passé ? Un instant de distraction? Une mauvaise appréciation?

Je ne sais pas, peu importe mais quoi qu'il en soit la plaque heurte violemment la grille en place dans le four et, faisant illico marche arrière, revient brutalement vers moi, projetant la pâte dans ma direction.
La miche se défait, se relâche, s'échappe et tombe sur la porte vitrée brûlante du four.

Une des particularités de la pâte crue c'est...comment dire... qu'elle n'est pas cuite et donc pas besoin de faire un dessin pour imaginer
la pâte crue dégoulinant sur la porte du four, courant le long de la vitre avant d'achever pour une part son magnifique et sinueux
parcours sur le sol de la cuisine.
L'autre partie de la pâte choisit de commencer à cuire en restant collée comme une ventouse sur la vitre brûlante du four.
PLOP!

Il est assez facile d'imaginer la bobine du cuisinier très habile que je suis, ébahi par cette fantastique "performance artistique ".

Après un moment de sidération, je me ressaisis et je décolle non sans mal et en essayant de ne pas me brûler cette pâte de la vitre.
Je la regroupe ensuite très laborieusement sur la plaque en essayant de lui donner une forme moins immonde.

J'avais au départ de quoi sortir une superbe "michasse " mais vu tout ce qui reste collé à la vitre ou a atterri sur le sol, obtenir
une "michette "serait un moindre mal...

J'enfourne plus tard la pâte rescapée dont est ressortie une miche toute raplapla, loin, très loin de celle que j'avais espérée.

Ce qui a pu être cuit était comestible mais à des années lumière de ce qui était attendu . Cerise sur le gâteau, je ne vous explique pas le temps passé après la cuisson pour le nettoyage du four, de la vitre, de la cuisine et des gants car tant qu'à faire les gants eux aussi ont gardé un souvenir marquant de cette pâte collante à souhait...

Et vous, en cuisine, au fournil, ça va?

Avatar du membre
Régis
Administrateur du site
Messages : 461
Enregistré le : 08 mars 2016, 00:03
Localisation : Brest
Contact :

Re: Le bêtisier

Message par Régis » 11 oct. 2017, 13:23

haha quel talent, un vrai conteur :D
je visualise très bien cette mémorable scène

j'ai pas souvenir de grosse galère comme ca, mais j'ai quelques galettes à mon actif
901786_245309395613974_1276688579_o.jpg
819159_208833352594912_1651239666_o.jpg
et un pain qu'on avait nommé le batman, devinez pourquoi :
1622593_591479047663672_778530995359759618_n.jpg
j'ai aussi quelques miches posées trop près du bord de la plaque, et qui dégoulinent lamentablement entre la plaque et la paroi du four, en s'incrustant dans les rails :?

Jean-Marc
Tout Point
Messages : 789
Enregistré le : 03 juin 2016, 14:38
Localisation : Gard

Re: Le bêtisier

Message par Jean-Marc » 11 oct. 2017, 17:00

Ha ha Régis, toi aussi tu as vu la pâte se faire la malle entre la plaque et la paroi du four :D

C'est "rassurant" de voir ces pains qui ne ressemblent pas du tout à ceux auxquels tu nous as habitués, mon béret basque se sent moins seul
IMG_1015.JPG
IMG_1015.JPG (27.79 Kio) Vu 80 fois
et ma préférence va quand même au magnifique Batman :lol:

Avatar du membre
Lau
Explosif
Messages : 1223
Enregistré le : 08 mars 2016, 08:34
Localisation : Rochefort
Contact :

Re: Le bêtisier

Message par Lau » 11 oct. 2017, 19:04

Des pains énormes qui vomissent entre la plaque et la porte du four, donnant l'impression d'un visage écrasé sur la paroi et au final on se retrouve avec un pain et une espèce de patte... Pour ressuer c'est pratique il ne repose pas à plat

Avatar du membre
Lau
Explosif
Messages : 1223
Enregistré le : 08 mars 2016, 08:34
Localisation : Rochefort
Contact :

Re: Le bêtisier

Message par Lau » 11 oct. 2017, 19:04

Distrait aussi, enfourner le pain tout fermer après mis l'eau.... Et se rendre compte qu'on a oublié de grigner....

Avatar du membre
Mitron
levain juvénile
Messages : 269
Enregistré le : 02 févr. 2017, 10:58
Localisation : Alpes Maritimes

Re: Le bêtisier

Message par Mitron » 12 oct. 2017, 05:52

Ahlalà, quelle bonne idée, Jean-Marc, cette rubrique :lol: Ça fait un bien fou de rigoler des déboires des autres, y compris des aguerris d'aujourd'hui comme Régis et Lau, merci à eux ;) de nous rappeler leurs débuts. Ton petit reportage est vraiment imagé, même sans photos, - dommage que tu n'aies pas pensé à en prendre, ce jour-là :D - J'ai pas mal ri, j'avoue. C'est vrai, à force d'accumuler les "cagades", j'avais oublié que l'apprentissage passait forcément par là. Lire ça, et le voir, me soulage un peu du sentiment de nullité éprouvé au souvenir de mes mésaventures à moi.
Rien que pour l'enfournement, j'aurais pas mal à raconter aussi : une pâte molle sur la pelle, j'accroche la pelle à la porte du four, comme toi, Jean-Marc, la pâte commence à glisser inexorablement vers le sol, mais là, j'ai un réflexe digne d'un Mac Enroe : un revers magique, je récupère la pâte et je l'expédie telle quelle au fond du four, avec les mêmes commentaires fleuris du dit Mac Enroe vers l'arbitre qui lui conteste le point. J'ai pas cassé ma pelle de rage, comme lui sa raquette, mais seulement parce qu'elle elle est trop costaud ...
Et des Batman, et des galettes, j'en ai eu aussi : dommage que je ne puisse pas mettre de photos, pour les faire figurer au palmarès, (toujours mon problème informatique). D'ailleurs ma dernière galette date ....d'il y a 3 jours. Le plus amusant c'est qu'elle est bien alvéolée :(
Ah, j'oubliais : la pâte qui coule entre la plaque et la porte, ça, c'était il y a 3 jours, la galette en question. Avec une cuiller en bois, je l'ai rattrapée de justesse (je commence à avoir de l'expérience, pour ce genre de situations :D ) et rabattue sur le reste du pâton : très décoratif après cuisson...
Et puis aussi la pâte qui coule sur les côtés de la plaque : ça m'a donné plusieurs fois des pains avec un bel angle droit, très pratique pour le ressuyage, comme dit Lau
A bientôt la suite de mes performances...et des vôtres.
"Il ne suffit pas qu'un aliment soit bon à manger, encore faut-il qu'il soit bon à penser". Claude Lévi-Strauss

Calou
Dans le pétrin
Messages : 24
Enregistré le : 20 avr. 2017, 08:22

Re: Le bêtisier

Message par Calou » 12 oct. 2017, 08:49

haha ! quels talents de conteurs !
Il m'est moi aussi arrivé de faire un pain avec, comme d'habitude, beaucoup d'amour, tout en trouvant que la pâte réagissait très bizarrement.
A l'entaille, Batman aussi (il se multiplie), et au goût, ben... j'avais oublié le sel. Spécial, comme sensation... et ça sert de leçon pour les prochaines fois.

Sinon, oui, la "petite coulure" entre la plaque et le vide m'est arrivée aussi, ainsi que quelques galettes... le métier qui rentre !

Jean-Marc
Tout Point
Messages : 789
Enregistré le : 03 juin 2016, 14:38
Localisation : Gard

Re: Le bêtisier

Message par Jean-Marc » 13 oct. 2017, 17:15

Hé hé! Il semble que Batman ait de nombreux adeptes :D

Si j'avais essayé de prendre des photos vu mon potentiel ce jour là j'aurais été foutu de faire tomber l'appareil dans la pâte ou dans le four :mrgreen:

Mitron version Mac Enroe ça vaut aussi son pesant de cacahuètes :lol:

Calou le pain sans sel me rappelle quelque chose, à suivre... 8-)

Hier j'étais à la Foire de Montpellier où il y a un stand boulangerie sur lequel on peut voir de nombreux apprentis (plus ou moins aguerris)
faire du pain, des viennoiseries, etc. devant le public.
Sur le peu de temps que j'y suis resté j'ai souri plus d'une fois :D

Allez zou! En cadeau pour la route une jolie baguette coudée à grignoter ;)
20160718_204232C.png

Avatar du membre
Lau
Explosif
Messages : 1223
Enregistré le : 08 mars 2016, 08:34
Localisation : Rochefort
Contact :

Re: Le bêtisier

Message par Lau » 14 oct. 2017, 05:36

On dirait une baleine ? :)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité