Le bêtisier

Discussion libre sur tout ce qui approche de près ou de loin le pain
Avatar du membre
Jean-Marc
Explosif
Messages : 1532
Enregistré le : 03 juin 2016, 14:38
Localisation : Gard

Re: Le bêtisier

Message par Jean-Marc » 25 oct. 2017, 11:46

Mitron a écrit :
25 oct. 2017, 09:38
Tu veux dire la T80 du Moulin saint-Joseph ? (Pas le Blé meunier d'Apt)
Les deux mon Général ! :D
En ce moment je n’utilise quasiment que ces deux là en alternance.
J’ai d’ailleurs fait quelques emplettes au Moulin lundi, ça devrait m’occuper un bon moment ;)

Avatar du membre
Jean-Marc
Explosif
Messages : 1532
Enregistré le : 03 juin 2016, 14:38
Localisation : Gard

Re: Le bêtisier

Message par Jean-Marc » 27 oct. 2017, 20:57

Dans la série je coince le pain entre la plaque et la paroi du four voici le pain avec poignée, très facile et très pratique à manipuler :D
33937AF0-E2C2-4A0C-901B-D01B9258EA35.jpeg

Avatar du membre
Teuienne
Poolish
Messages : 149
Enregistré le : 08 mars 2016, 19:49
Localisation : Montpellier

Re: Le bêtisier

Message par Teuienne » 03 nov. 2017, 12:17

Découvrir une fois que tu as enfourné ton paton que ta chère et tendre avais mis le four à préchauffer à 200°c au lieu de 250°c ... OUUUPPPPSSSS !!!
En essayant continuellement on fini par réussir, donc plus ça rate et plus on a de chances que ça marche :D Proverbe Shadocks

Avatar du membre
Mitron
Tout Point
Messages : 823
Enregistré le : 02 févr. 2017, 10:58

Re: Le bêtisier

Message par Mitron » 03 nov. 2017, 14:16

Forcément, avec la peur que tu lui fais, en mettant le masque que tu as sur la tête, pas étonnant qu'elle soit chamboulée, la pauvre :D
"Il ne suffit pas qu'un aliment soit bon à manger, encore faut-il qu'il soit bon à penser". Claude Lévi-Strauss

Avatar du membre
Régis
Administrateur du site
Messages : 582
Enregistré le : 08 mars 2016, 00:03
Localisation : Brest
Contact :

Re: Le bêtisier

Message par Régis » 04 nov. 2017, 10:14

dans la même série que celui de Jean Marc :lol:
13147747_827429204068654_6148963825327952014_o.jpg

Avatar du membre
Jean-Marc
Explosif
Messages : 1532
Enregistré le : 03 juin 2016, 14:38
Localisation : Gard

Re: Le bêtisier

Message par Jean-Marc » 04 nov. 2017, 11:55

Régis a écrit :
04 nov. 2017, 10:14
dans la même série que celui de Jean Marc :lol:
Ah oui! Y’a un sacré air de famille là :lol:

bobsaintcool
Dans le pétrin
Messages : 36
Enregistré le : 10 mai 2017, 00:15

Re: Le bêtisier

Message par bobsaintcool » 05 nov. 2017, 22:58

T'es en retard dans les Linux mag HS ;)

Avatar du membre
Mitron
Tout Point
Messages : 823
Enregistré le : 02 févr. 2017, 10:58

Re: Le bêtisier

Message par Mitron » 07 nov. 2017, 14:33

Régis a écrit :
04 nov. 2017, 10:14
dans la même série que celui de Jean Marc :lol:
13147747_827429204068654_6148963825327952014_o.jpg
Dans la même série, j'apporte aussi ma modeste contribution : la planche de surf à dérive :D
Populations coudé_PNG.png
IMG_1362 PNG.png
"Il ne suffit pas qu'un aliment soit bon à manger, encore faut-il qu'il soit bon à penser". Claude Lévi-Strauss

Avatar du membre
Jean-Marc
Explosif
Messages : 1532
Enregistré le : 03 juin 2016, 14:38
Localisation : Gard

Re: Le bêtisier

Message par Jean-Marc » 07 nov. 2017, 14:48

Bienvenue ! A ce rythme là on va se retrouver rapidement en famille nombreuse :D

Avatar du membre
Jean-Marc
Explosif
Messages : 1532
Enregistré le : 03 juin 2016, 14:38
Localisation : Gard

Re: Le bêtisier

Message par Jean-Marc » 12 déc. 2017, 13:36

Mes débuts dans la boulange :

Il y a -déjà- quelques décennies, adolescent, j’étais pas mal désœuvré au début des « grandes vacances » d’été.
Un de mes meilleurs potes était très jeune boulanger chez un artisan local, artisan qui lui laissait beaucoup d’autonomie
et ne venait au fournil, souvent après une nuit agitée, qu’au petit matin pour prendre en mains les viennoiseries .

Un soir l’apprenti de mon pote tombe malade et le voilà qui me demande si je peux passer la nuit au fournil non pas
pour remplacer l’apprenti au pied levé mais au moins lui donner un coup de main.
Ben oui, bien sûr, ça va m’occuper tout en me permettant de discuter de nos petites copines avec mon pote et de
gagner quatre sous, ou plus précisément 100 francs quasiment un jack pot pour moi !

Je n’ai pas un souvenir très précis des tâches que j’ai effectuées mais je me souviens de cette très agréable sensation
de vivre la nuit pendant que tout le monde dormait tout en discutant beaucoup (certainement trop d’ailleurs) avec mon copain
et néanmoins chef d’un soir.
Par contre je me souviens très bien quand tout blême il s’est écrié en regardant la pâte de la deuxième fournée dans le pétrin
« OH PUTAIN ! » ses yeux écarquillés se transformant en deux soucoupes.

Qu’est ce qu’il y a?

J’ai oublié le sel!

Ah merde!

Je vais le rajouter...

Il rajoute le sel, et, je ne m’en souviens pas vraiment, mais pétrit certainement à nouveau la pâte.
La cuisson terminée force est de constater que le rajout bien tardif du sel n’a pas du tout remédié à notre oubli de gamins insouciants plus préoccupés par leurs conversations que par le protocole.
Les pains ressemblent à des baguettes et les baguettes à de pauvres et pâles ficelles...

Peu après ce constat, la porte du fournil s’ouvre et le big boss se pointe pour faire un point sur le travail de la nuit et
terminer les viennoiseries.

Après que mon pote lui ait expliqué les raisons de ma présence le boss regarde une rangée de baguettes en train de ressuer,
s’étonne et demande à mon pote:

- C’est quoi ça?
- Ben...C’est les baguettes de la deuxième fournée.
- Tu as mis du sel là dedans ?
- Ben oui (c’était vrai, on en avait mis bien trop tard mais on en avait mis...)

Le boss hume une baguette, arrache le quignon, hume à nouveau puis la lance violemment dans notre direction:

Tu me prends pour un con? hurle le boss rouge écarlate de colère.
Heu non répond mon pote, se protégeant, les avant-bras devant le visage, de l’arrivée possible d’un nouveau vol de baguettes.
Bon et ben tu vas tout de suite me faire une nouvelle fournée, et avec du sel cette fois! Compris ?!
Oui M’sieur.
Puis s’adressant à moi en pointant un œil noir et un doigt menaçant dans ma direction:
Et toi c’est plus la peine de revenir, tu m’entends !?
Oui M’sieur.

Adieu mes nuits d’été au fournil, adieu les discussions passionnées sur les filles avec mon pote, adieu mes 100 francs 😢

Je suis depuis revenu à la boulange par la fenêtre mais ça m’aura pris quelques décennies :D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité