Alcoolisation du kombucha

Tout ce qui fermente, solide, liquide...
Répondre
Avatar du membre
Lau
Explosif
Messages : 1841
Enregistré le : 08 mars 2016, 08:34
Localisation : Rochefort
Contact :

Alcoolisation du kombucha

Message par Lau » 25 mai 2016, 14:13

Expérience kombuchesque intéressante! Une des dernières bouteilles de kombucha a été faite en seconde fermentation avec du jus de raisin, qui contient donc beaucoup de sucre et je n’ai donc bien entendu pas rajouté de sirop pour obtenir une carbonatation. Au tout début, le kombucha était donc très sucré, voire trop… mais un mois plus tard c’est complètement différent! Ce matin j’avais donc une grosse carbonatation, plus de sucre résiduel mais… de l’alcool à la place, et une acidité bien présente. Au goût cela ressemblait plus à une grosse piquette de vin, peu d’alcool en comparaison avec de dernier mais malgré suffisamment pour le sentir :D La seconde fermentation fonctionne donc comme il se doit : sucre consommé par les bactéries, transformation en alcool et création de gaz carbonique.Image

Avatar du membre
Régis
Administrateur du site
Messages : 612
Enregistré le : 08 mars 2016, 00:03
Localisation : Brest
Contact :

Re: Alcoolisation du kombucha

Message par Régis » 25 mai 2016, 14:43

certains font même du vin de kombucha :D

l'acidification étant aérobie, tu fermente ton kombucha de manière classique, puis tu le charges en sucre et le transfère dans un flacon avec un barboteur qui laissera échapper le CO2 mais empêchera le contact avec l'air, produisant ainsi une fermentation alcoolique. Le degré d'alcool étant modulé par la dose de sucre ajouté.

j'en ai un comme ca, moitié kombucha, moitié moût de bière, en flacon de 2 litres, je l'ai pas encore ouvert :D

Avatar du membre
Lau
Explosif
Messages : 1841
Enregistré le : 08 mars 2016, 08:34
Localisation : Rochefort
Contact :

Re: Alcoolisation du kombucha

Message par Lau » 25 mai 2016, 14:45

Régis a écrit :certains font même du vin de kombucha :D

l'acidification étant aérobie, tu fermente ton kombucha de manière classique, puis tu le charges en sucre et le transfère dans un flacon avec un barboteur qui laissera échapper le CO2 mais empêchera le contact avec l'air, produisant ainsi une fermentation alcoolique. Le degré d'alcool étant modulé par la dose de sucre ajouté.

j'en ai un comme ca, moitié kombucha, moitié moût de bière, en flacon de 2 litres, je l'ai pas encore ouvert :D
C'est exactement ça :D on l'ouvrira ensemble ;)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités